Ecorces de pamplemousse confites de la Réunion.

Bonjour zot tout.

Comme une envie de parfum d’enfance , tout vanillé. Une recette succulente de mon île que je vous offre : écorces confites de pamplemousse.

Dans la cour de mes grands parents , il y avait un magnifique pied de pamplemousse ” pamplemoussier ” ( pamplemousse chinois ). Cet agrume peut mesurer entre 10 et 30 centimètres. Très impressionnant. Autrefois je me régalais à le déguster nature , fraîchement cueilli. Il est d’autant plus excellent en confiture de même que ces écorces confites.

Voici une recette gourmande d’écorces confites de pamplemousse .

Ingrédients : Les écorces de 3 pamplemousses, 1 kg de sucre environ, 1 gousse de vanille, 1 sachet de sucre vanillé , ( 1/2 litre ) d’eau, du gros sel .

Préparation :

Grattez la peau des pamplemousses . Découpez des grosses tranches . Otez la chair ( pour avoir juste la partie spongieuse ). Mettez les dans de l’eau et du gros sel . Laissez ainsi macérer toute une nuit.

Le lendemain jetez l’eau et rincez les tranches. Puis pour enlever l’amertume on va les blanchir . Dans de l’eau portez le tout à ébullition pendant 5 minutes. jetez l’eau et rincez. Renouvelez cette opération encore une autre fois . Ensuite essorez bien les tranches des pamplemousses. Dans une marmite mettre les tranches , le sucre , la gousse de vanille fendue , le sucre vanillé , couvrir d’eau. Et laissez cuire à feu doux environ 1 heure ou plus si besoin , tout en surveillant la cuisson.. La confiture est prête quand les écorces ont une belle couleur ambrée. Retirez alors les tranches du sirop, placez sur une grille . Parsemez de sucre selon votre goût. On peut aussi les faire séchez au soleil … Bonne dégustation .

Une vidéo que j’ai pris sur you tube ou vous pourrez découvrir la recette de confits.

Infusion à froid de bissap blanc.

Bonzour zot tout.

Pour profiter des beaux jours, je vous propose une recette de bissap blanc (fleurs d’hibiscus blanches). Donner du peps à l’eau plate ça vous tente ! Voilà donc une boisson glacée aux multiples vertus. De plus désaltérante.

Après le bissap rouge, le bissap blanc (que j’ai découvert grâce à une collègue Sénégalaise). Toutefois moins connu le bissap blanc est aussi spécial et différent. Son goût plus acide. En outre les fleurs fraîches blanches sont notamment utilisées au Sénégal dans la préparation d’un plat traditionnel le thiep.

Passons à la recette. Infusion à froid de bissap blanc.

Ingrédients. Pour un litre.

100g environ de bissap blanc. 1 orange. 1 litre d’eau.

Préparation.

Rincez les fleurs d’hibiscus. Coupez l’orange en morceaux (avec la peau). Mettre le tout dans un pichet d’eau. Faites infuser toute la nuit.

Moi j’ai opté pour l’orange, vous pouvez varier avec d’autres fruit frais ou en jus. Le bissap blanc se marie bien avec le citron, l’ananas. De même que le gingembre. Ajoutez du sucre selon votre goût si vous le souhaitez. A déguster sans aucune modération.

En métropole le bissap vous en trouverez facilement dans les épiceries asiatiques. Ou magasin bio.

Vous pouvez aussi infuser à froid thés et tisanes.

Le bissap blanc ou rouge vous avez le choix.

Un breuvage qui nous fait du bien. Un petit résumé de ses bienfaits. Antioxydant, Antibactérien, anti-inflammatoire, diurétique, antalgique, hypotenseur, Anti-asthénique,….

un nom une légende le voile de la mariée île de la Réunion.

Bonzour zot tout.

Mon île regorge de paysages vertigineux ainsi que de fabuleuses légendes. Je vous emmène aujourd’hui au coeur d’un site légendaire : Le voile de la mariée.

La cascade est située dans le cirque de Salazie. Visible à 1 kilomètre après le village , sur la route de Hell-Bourg.

C’est donc dans la fraîcheur des hauts de l’île , sur les flancs de montagne , au sein d’une végétation luxuriante la cascade se dessine , majestueuse, mystérieuse. Un spectacle naturel dans un écrin de verdure à surtout ne pas manquer.

UN NOM UNE LEGENDE.

Une romance tragique se déroula sur ce point de vue, à la fin de l’esclavage.

On raconte que Mr Armand, un homme riche, emménagea dans le cirque de Salazie avec sa femme très belle, et leur fille Amanda. Après le décès de sa femme, sa fille grandit. Elle ressemblait d’autant plus à sa mère , irrésistiblement jolie. Que son père déclinait toutes les demandes en mariage. De toute évidence pour la garder auprès de lui. Un jour, il recruta un beau jardinier. Entre les deux jeunes ce fût la naissance d’une belle histoire d’amour. Cette idylle bien qu’idéale , n’eut pas la bénédiction de Mr Armand. Malgré tout les amoureux décidèrent de celer leur union en se mariant. Et c’est le jour de la cérémonie que fou de rage le père de la jeune fille pénétra dans la petite église. Prise de panique la jeune mariée vêtue d’un magnifique voile blanc, s’enfuit. Elle glissa et chuta dans le précipice. Le voile s’accrocha à une branche sur la paroi de la falaise. Son père en découvrant cela , compris le drame . Pleura , pleura arrosant le voile de tant de larmes . Qu’aujourd’hui se sont ses larmes qui coulent en cascade. C’est la raison pour laquelle on l’appelle le voile de la mariée.

Balade en vidéo pour admirer la splendide cascade du voile de la mariée.

Le jamblon fruit de la Réunion.

Bonzour zot tout.

Ma curiosité du jour : Le jamblon un fruit surprenant dont vous avez jamais peut être entendu parler . Sauf si vous êtes de la Réunion ou d’un autre pays tropical.

Le jamelonier ou jamblon ( nom scientifique syzygium cumini ). Arbre tropical de la famille des myrtacées. Originaire de l’Indo-Malaisie (Inde, Birmanie…). Une espèce à croissance fulgurante . Peut atteindre en outre 30 mètres de haut. De plus vivre 100 ans.

A la Réunion on rencontre le jamblon sur le littoral. Parfois même dans les jardins créoles. Qui plus est considéré comme une espèce potentiellement envahissante .

Sa Floraison sur l’île débute en décembre janvier. Des petites fleurs blanches d’environ 5mm de diamètre, très parfumées. Ses fruits sont à maturation vers avril.

Le fruit une petite baie semblable a une olive .

Ses feuilles sont simples , de forme allongée , mesure de 15 à 25 cm de long.

Le fruit est de couleur vert au début, puis rose et enfin noir à point juste prêt à la dégustation.

Son goût sucré légèrement acidulé et astringent. Contient de l’anthocyanine qui bleuit la langue. Riche en vitamine A et vitamine C.

Utilisation: Ses fruits sont consommées mûres. Par ailleurs peuvent être utiliser pour faire un rhum arrangé. Ainsi que pour la confection de vin et vinaigre.

Un fruit qui regorge de bienfaits . Les graines sont utilisés pour le diabète. IL y a aussi les feuilles , l’écorce pour contrôler la tension artérielle et traiter les gingivites. Bref , un petit fruit méconnu ou même presque oublié , mais qui mérite sa place dans notre assiette.

Enfant c’était un plaisir de grimper sur le jamelonier pour cueillir les fruits et de les savourer sans attendre. D’autan plus aussi rigolo de voir notre langue toute bleu ..

je vous laisse découvrir une petite vidéo sympa en créole sur le jamblon.
Le jamblon utilisé comme arbre ombrageant , souvent planté aussi en bordure de chemin.