Le jambrosade délice sauvage de mon île.

bonzour zot tout.

Un fruit au goût de rose, un délice sauvage presque oublié. Une autre saveur d’enfance dont je vous dévoile aujourd’hui.

Le jambrosade qu’est ce que c’est?

Le jambrosade ou jamrosat , jambosier , jam-rose, pomme rose: un arbre de la famille des myrtacées. Originaire de la région Indo-malaise. Son climat de prédilection chaud et humide. A la Réunion une espèce qui prolifère dans les forêts et a proximité des rivières. Est considéré en autre comme une espèce envahissante. Ils existent plusieurs sortes dans le jambosier. Et selon les variétés les fruits différent.

Un arbre qui peut s’élever à une quinzaine de mètres de hauteur. Ces feuilles sont allongées et pointues.

Les fleurs se déploient en bouquet, avec de nombreuses étamines de couleur crème.

Pendant vos balades sur mon île , dans l’est comme dans le nord en pleine nature vous ne pouvez pas les rater.

Son fruit est comestible , une baie de couleur jaunâtre. Contient une graine. Sa chair est croquante, légèrement sucrée, son parfum assez accentué semblable à la rose. De plus c’est une bonne source de vitamines .

Le jambrosade peut donc se déguster cru, en compote, en gelée, en confiture . Ou dans des préparations de liqueurs , ” rhum arrangé” .

Si vous avez l’occasion de vous rendre à la Réunion lors de vos randonnées n’oubliez pas de cueillir cette petite baie au goût si subtile. La période idéale pour la cueillette d’octobre à mars. Par ailleurs le jambrosade reste pratiquement introuvable sur les marchés, un fruit presque délaissé . Mais qui vaut bien un détour. Un régal !

Pour moi une saveur qui remonte à l’enfance. je me souviens en tout cas la joie immense à dénicher dans la forêt ce fruit . C’était parfois même tout une péripétie pour les ramasser. Perso j’adore le savourer nature . Si petit et vite manger ….

Les délices sucrés de mon île: taro au sucre.

Bonzour zot tout.

Une pause gourmande plein d’exotisme ça vous dit ? Pour commencer connaissez vous le taro ou songe ? En fait songe c’est ainsi qu’on le nomme à la Réunion. C’est une tubercule de la famille des aracées, originaire des régions tropicales. Les feuilles et les tiges de cette plante sont comestibles. Donc, le taro ou songe peut se déguster en gâteau, en chips, en beignet, au sucre, ainsi que cuit à l’eau notamment pour en faire de la purée…Dans les délices sucrés de mon île et pour faire le plein d’exotisme. Je vous présente ma gourmandise du jour: le taro ou (songe) au sucre.

Ingrédients : 500g environ de taro( songe) , 200g de sucre. (selon votre goût). Une gousse de vanille, eau.

Préparation: Epluchez, lavez les songes. Puis coupez les en morceaux. Les mettre dans une marmite avec le sucre, la vanille, l’eau (au niveau des songes). Couvrir en début de cuisson pendant 15 minutes. Et finir à découvert. Laissez cuire jusqu’à que le sucre soit un sirop épais. Se déguste froid.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette tubercule on le trouve relativement facilement dans les épiceries asiatiques en Métropole.

Le songe au sucre j’affectionne particulièrement. Une saveur qui me plonge dans L’enfance. Un délice..

Mon petit plus. Une tubercule avec des atouts judicieux pour notre santé. Riche en vitamines, en antioxydants. Les tiges ont des vertus digestives. Les feuilles luttent contre la diarrhée. Une plante efficace aussi pour réduire l’hypertension artérielle en autres… Voilà donc de bonnes raisons d’intégrer le songe dans votre alimentation.

les feuilles de songes (à la Réunion les jeunes feuilles sont consommées cuites comme brèdes).

Une recette piquante piment la pâte de l’île de la Réunion.

Bonzour zot tout.

S’il y a bien un accompagnement que les Réunionnais affectionnent en particulier c’est sans aucun doute le piment la pâte. Il s’agit en fait d’une purée de piment avec des condiments. Qui accompagne généralement le riz et cari. Prononcé, relevé le piment la pâte c’est juste une question de goût. Je partage donc pour les adeptes de sensation forte un peu comme moi la recette de piment la pâte made in Réunion.

La liste des ingrédients pour un petit bocal.

150g environ de piments (vert ou rouge), 1 morceau de gingembre, 3 gousses d’ail, huile, vinaigre, sel.

Préparation.

Lavez et mixez les piments avec le gingembre ainsi que l’ail. Ajoutez le sel, une cuillère à soupe de vinaigre. Puis mettre le tout dans un bocal stérilisé. Pour finir ajoutez 3 à 4 cuillères à soupe d’huile( il faut que l’huile recouvre la purée de piment). Et si notamment vous avez du combava y mettre le zeste. Pour conclure le piment la pâte se conserve bien.

Mon petit plus dans ma préparation j’ai ajouté 2 piments antillais pour plus de saveurs (car mes petits piments n’étaient pas très piquants). Et la ça chauffe bien plus les papilles.


Servir avec votre plat préféré (du riz ou un bon rougail saucisse). Attention !! Si ça brûle trop ne buvez surtout pas d’eau. Du lait est vivement conseillé pour soulager une “bouche en feu”. De même que de la crème fraîche et du yaourt.

Une recette originale: fondant au chocolat et haricots rouges.

Bonzour zot .

A la Réunion on a l’art de mitonner les grains . C’est extra et super bon . Pourtant les légumineuses n’ont pas dit leur dernier mot. Vous avez envie d’un peu d’originalité ? Un fondant au chocolat sans farine ça vous tente? De plus une recette facile, pas cher surtout avec très peu d’ingrédients. Une recette pris sur le net dont j’ai agrémenté à ma façon. A vous aussi de mettre votre touche personnelle. Voici donc les ingrédients du fondant au chocolat et haricots rouges.

1 boîte d’haricots rouges (250g), 1 tablette de chocolat noir, 6o g de sucre, 1 cuillère à soupe d’huile (moi j’ai mis du colza), 3 œufs. Ma touche perso j’ai ajouté 3 cuillères à soupe de poudre de noisette plus une pincée de vanille en poudre.

Préparation : Préchauffez le four à 170. Egoutez les haricots rouges et mixez les avec le sucre et l’huile. Ensuite faites fondre le chocolat au bain marie. Puis mélangez avec les haricots rouges mixés ainsi que les œufs. Plus la pincée de vanille et la poudre de noisette (facultatif). Versez dans un moule chemisé. Enfournez au moins 20 minutes à 25 minutes. Et c’est prêt.

Surprenant, moelleux, très agréable en bouche. Moi j’adhère. Car j’adore tester des nouvelles recettes et associer différentes saveurs.

A la découverte de la rose amère.

Bonzour zot tout.

Mon île se dévoile en autre par sa flore unique et exceptionnelle . La nature et ses merveilles plus ses bienfaits a donc beaucoup à nous offrir. Pour toutes ses raisons , je vous convie à faire un tour dans un jardin créole. Afin d’observer de plus prés une plante fantastique “la pervenche de Madagascar “. Bref, comme son nom l’indique d’ailleurs elle est originaire et endémique de Madagascar. Une plante herbacée de la famille des apocynacées, pousse dans les régions tropicales. En revanche à la Réunion on l’appelle la rose amère ou (rozamer). Incontournable par ailleurs dans de nombreux jardins créoles. Une plante qui notamment peut être nocif. Pourtant connue pour ses innombrables propriétés médicinales. Les anciens utilisaient la rose amère en particulier en tisane pour ses qualités thérapeutiques.

une vidéo sur les différentes utilisations de la rose amère

En médecine traditionnelle elle est employée pour traiter de nombreuses pathologies en outre le diabète …De plus un trésor pour les molécules qu’elle contient qui sont utilisées pour les traitements des cancers.

En résumé la rose amère à l’air d’avoir de nombreux atouts . De plus c’est une jolie espèce ornementale , qui s’adapte bien même dans les sols rocailleux.

Dans mon enfance la rose amère était toujours présente dans la cours de mes parents. Je me souviens de ces jolies petites fleurs de couleur mauve, et blanche. De même ces feuilles d’un vert brillant, ainsi que son parfum léger.

Douceur exotique: recette de manioc au sucre.

Bonzour zot tout.

Comme une envie irrésistible de saveur ensoleillée. Une douceur au parfum de mon enfance: du manioc sucré. Bref, fort heureusement on peut s’en procurer facilement sur les marchés en métropole (le pays la frais). Quoi qu’il en soit sucré ou salé le manioc s’invite dans diverses recettes créoles traditionnelles. J’avoue avoir un petit penchant pour le manioc en version sucré. Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir ma recette: de manioc au sucre.

Ingrédients pour ma douceur exotique. 500g de manioc, 200 ou 300g de sucre, 1 gousse de vanille., eau.

Préparation : Epluchez et coupez le manioc en morceaux. Ensuite mettez les dans une marmite ( couvrir d’eau à hauteur du manioc). Puis incorporez le sucre, la gousse de vanille fendu. Cuire à feu moyen. Vérifiez la cuisson, il faut que le manioc soit tendre, transparent, bien imprégné du sucre. Alors c’est prêt.

Délicieux, facile à faire. En bouche une explosion de saveurs. Une recette qui permet de s’évader sans quitter la maison.Alors n’existez pas à mettre du soleil dans vos menus !

Une recette bluffante:gâteau au chocolat et avocat.

Bonzour zot tout.

Traditionnellement à la Réunion l’avocat se consomme plutôt salé. Notamment nature ou en rougail bien pimenté. Pourtant l’avocat à d’autres cordes à son arc. En version sucré. Ben oui! Insolite et bluffante. Je vous propose donc ma recette de gâteau au chocolat et avocat. Ma petite touche perso : j’ai mis de la maïzena à la place de la farine, un peu de poudre de noisette et je le l’ai allégé en sucre.

Allez zoom sur mon petit atelier cuisine par ce bel après midi de printemps. C’est du fait maison en toute simplicité.

Ingrédients: 1 avocat bien mûr, 70 g de maïzena, 50g de sucre , 1 sachet de sucre vanillé. 3 œufs, 1 sachet de levure chimique, 3 cuillères à soupe de noisette en poudre.

Préparation :Epluchez et mixez l’avocat. Faites fondre le chocolat au bain marie. Mélangez à l’avocat mixé. Dans un bol fouettez le sucre et le sachet de sucre vanillé aux œufs. Ensuite incorporez le mélange chocolat avocat. Puis la maïzena, la levure ainsi que la poudre de noisette. Versez la pâte dans un moule chemisé. Enfournez au moins 20 minutes. Découvrez et dégustez ! Je l’ai agrémenté à ma façon. Alors à vous de jouez ! Quoiqu’il en soit l’avocat à vraiment plus un tour dans son sac. Un régal. N’hésitez pas à mettre un peu de fantaisie dans votre assiette.

avocats de mon île