L’art de mitonner les grains à la Réunion.

Mon île sa cuisine colorée, ses spécialités . Un voyage culinaire unique. Je vous invite a nouveau aujourd’hui pour une escapade gourmande. Un tour donc vers les incontournables: un des accompagnements des plats Réunionnais”les grains”.

Qui dit légumineuses, dit grains à la Réunion: les haricots blancs, les rouges, les gros pois (pois du cap), les lentilles dont les splendides lentilles de Cilaos (un cirque de l’île). En effet, ces grains sont cuisinés et servis traditionnellement avec le riz et le cari.

Comment cuisiner les grains?

Rien de bien compliqué . En ce qui concerne les haricots secs, il est important avant toute utilisation de les laisser tremper la veille. bien sur dans une grande quantité d’eau. Effectivement cette opération permet d’écourter le temps de cuisson. Ensuite après trempage les grains sont cuits et préparés avec un mélange : d’oignon, d’ail, de thym, de sel, de poivre et de curcuma.

A vos fourneaux : voici une recette d’haricots rouges bien de chez moi.

ingrédients: 300 g d’haricots rouges, 1 oignon, 4 gousses d’ail, 2 branches de thym , sel, poivre, 2 pincée de curcuma, huile.

Place à la préparation.

Faites cuire les haricots dans un grand volume d’eau. Une fois que les grains sont cuits. Dans une marmite avec un peu d’huile faites roussir l’oignon haché. Ajoutez l’ail pilé avec le sel , le poivre le thym puis le curcuma. Ensuite mélangez les grains avec un peu d’eau. Laissez mijoter. Les grains sont prêts quand la sauce est onctueuse.

A la Réunion les haricots se dégustent crémeux. Un délice !!

Pour les personnes pressées une boite de conserve peut aussi faire l’affaire. Facile et aussi bon .

2 autres façons de cuisiner les grains.

1- Pois citrouille massalé.

2- haricots rouges boucané.

Une cuisine authentique qui ne laisse pas de glace. C’est du soleil dans l’assiette tout simplement. Alors n’oubliez pas de mettre du soleil dans vos plats !